Avocat protection de l'enfant

Si la santé, la sécurité ou la moralité d'un enfant mineur sont en danger, ou si les conditions de son éducation, ou de son développement physique, intellectuel et social sont gravement compromises, des mesures de protection peuvent être ordonnées par le Juge des Enfants conformément à l'article 375 du Code civil. On parle alors d'enfant mineur « en danger » au sens de la loi.
Les mesures de protection pouvant être ordonnées par le Juge des Enfants sont multiples et peuvent aller de la désignation d'un éducateur dans le cadre d'une assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) au placement de l'enfant selon la situation familiale.
Un bilan de la mesure est fait régulièrement devant le Juge des Enfants qui convoque l'ensemble de la famille afin que chacun puisse s'exprimer.
Chaque situation familiale fait l'objet d'une attention particulière.
Les mesures de protection ont pour objectif d'aider l'enfant mineur à suivre une évolution favorable dans un cadre adapté et structurant permettant également l'épanouissement de la famille.
Maître Sarah GHAOUTI vous assiste durant toute la procédure et à chaque audience devant le Juge afin de vous apporter tous les conseils nécessaires dans ces situations délicates.
Votre avocate répond à l'ensemble de vos questions dans le cadre d'une consultation dans son Cabinet d'avocat situé à LYON 3ème à proximité du Tribunal et de la Part-Dieu.

contactez-moi

Consultez Également

Demande de renseignements

* Champs requis